3 raisons qui ne me feront pas arrêter de manger de la viande

Argument numéro 1 :

Parce qu’on peut très bien s’en passer.

C’est très bien vu en ce moment d’arrêter de manger de la viande.  C’est tendance. L’argument principal est que l’Homme peut s’en passer et survivre. On peut aussi se couper une jambe et survivre. Puisque l’être humain se distingue par son incroyable capacité d’adaptation, il est même capable de s’adapter à presque n’importe quelle contrainte. Les Nenets, un peuple de Sibérie, supportent un climat qui atteint les -50° en hiver alors que les Touaregs du Sahara évoluent dans une région où le climat dépasse régulièrement les 50°.  Ce qui nous fait une amplitude thermique de 100° auquel l’Homme peut s’acclimater !

Pourtant l’Homme est-il fait pour évoluer à des températures extrêmes ? Non ! Il doit s’équiper en conséquence, ménager ses efforts, adapter son alimentation et respecter une multitude de précautions pour ne pas y laisser sa peau.

L’ours polaire lui, est fait pour évoluer dans un environnement froid et le fennec est parfaitement adapté à une vie dans le désert chaud.

L’Homme n’est biologiquement pas fait pour ces extrêmes et c’est son intelligence qui lui a permis de s’y adapter en s’équipant. L’Homme ne peut survivre que si il maintient sa température interne aux environs de 37°, c’est comme ça.

Pour l’alimentation, c’est pareil. La girafe est herbivore. Le lion est carnivore et l’Homme, n’en déplaise à certain, est omnivore. Autrement dit, notre système digestif est fait pour pouvoir digérer aussi bien les végétaux que  les aliments d’origine animale. C’est un fait. Le nier, c’est renier notre propre nature. C’est le lion qui se prend pour une girafe.

Je suis d’accord avec ça. Vraiment. La logique industrielle ne voit les animaux que comme des produits, avec un coût et une rentabilité, il y a une réelle négation de la vie que je trouve ignoble.

Alors quoi ? Arrêter de manger de la viande parce que la manière d’élever les animaux aujourd’hui est atroce ? Et pourquoi changer notre manière d’élever les animaux ? Ou plus simplement se tourner vers les professionnels qui travaillent avec passion et respectent les animaux, comme beaucoup de nos petits producteurs ? Que tous les signataires de pétitions arrêtent d’acheter la viande de supermarché et aille à la rencontre des petits producteurs locaux, visitent leur élevages, vérifient par eux même les conditions de vie de leurs animaux et choisissent ainsi un mode d’alimentation plus responsable. Voilà une action utile !  Nous n’avons peut être pas les moyens de changer le Monde, mais nous pouvons changer notre mode de vie, et celui des gens qui nous entourent !

Je crois d’ailleurs que la tendance est de mettre à l’honneur les petits artisans, les hommes de la terre, il y a un réel regain d’intérêt pour « l’authentique ». Le problème est que cette tendance se manifeste davantage sur nos écrans de télé que dans nos assiettes. Et si on s’amusait à compter le nombre de signataires de pétitions contre la maltraitance animale et l’élevage industriel qui se retrouvent au MacDo du coin pour parler de leurs futures actions militantes…

Argument numéro 2 :

Parce que les animaux sont victimes d’atrocités pendant l’élevage et l’abattage industriel

Argument numéro 3 :

Parce que les animaux sont intoxiqués aux antibiotiques et autres compléments alimentaires, que nous ingérons donc indirectement en les consommant.

Oui, certainement. Mais là encore, choisissons des petits élevages respectueux.  Alors bien sûr ils utiliseront sans doute aussi des antibiotiques si leurs bêtes sont malades, mais je pense qu’un animal qui vit en plein air dans un petit élevage aura nettement moins tendance à tomber malade qu’un animal entassé au milieu de 200 de ses congénères dans un hangar insalubre.

Et puis soyons honnêtes, regardons nos fruits et légumes.

Ils sont malheureusement eux aussi touchés par les dérives de la production moderne et de nombreux pesticides vont se retrouver dans votre organisme de végétarien activiste.

Et même en choisissant des produits bio, vous retrouverez, en moindre quantité certes, mais tout de même des substances pesticides.

Pour avoir de réels produits sains, il faudrait faire pousser ses propres fruits et légumes à partir de graines saines, dans une terre saine et suffisamment éloignée d’autres terrains où seraient utilisés des pesticides.

Il faudrait chasser ses propres animaux, de manière responsable et respectueuse et pêcher dans des rivières ou des mers non touchées par la pollution des eaux.

Autant dire qu’il parait difficile aujourd’hui de remplir tous les critères.

Nous en sommes réduis aux choix et aux compromis. Je suis le premier à le déplorer, mais c’est ainsi.

Une attitude plus responsable

Nous mangeons beaucoup trop de viande, ça c’est certain. J’ai donc choisi d’en manger moins.

J’ai également choisi de manger de la viande de meilleure qualité en favorisant la viande issue de petits producteurs locaux et respectueux de la vie animale.

Je privilégie l’achat de poissons sauvages plutôt que d’élevages. Ils sont certes touchés par la pollution des eaux mais pas par la nourriture industrielle des élevages.

Je choisis d’acheter des fruits et légumes de saison et locaux. De préférence « bio », histoire de retirer quelques pesticides sur la liste de mes repas.

Bref, non je n’arrêterai pas de manger de la viande…

Découvrez nos eBooks sur l’entraînement !

11 août 2015

0Réponses sur 3 raisons qui ne me feront pas arrêter de manger de la viande"

© FitBooty Challenge 2016 - CGV