Mon alimentation engagée

La science affirme, puis infirme, corrige, et réaffirme encore. La science est un fou en quête d’une Vérité qui n’existe pas.

Moi, je n’affirme rien. Je m’interroge, j’écoute, je lis et je fais des choix de vie.

J’ai décidé de partager ici quelques-uns de  mes choix afin qu’ils puissent, peut-être, inspirer à certains d’entre vous de faire leurs propres choix pour une vie meilleure.

Alors lisez, réfléchissez, essayez, réfutez, bref : décidez !

Cet article n’est que le squelette de ma vision de l’alimentation  et de nombreux articles détailleront des points plus précis. Cet article est par ailleurs susceptible d’être modifié, complété, revu, corrigé, amélioré ou que sais-je encore ! La vie c’est le mouvement, du corps et de l’esprit !

Bonne inspiration.

Petit rappel de vocabulaire (simplifié à l’extrême, tant pis pour les puristes)

Glucides complexes ou sucres lents ou féculents : carburant à diffusion progressive dans l’organisme. Nos amis.

Glucides simples ou sucres rapides : Carburant à diffusion immédiate et brutale dans l’organisme provoquant un pic d’insuline. Ils encouragent le stockage des graisses. . Ce ne sont pas nos amis, sauf pour « casser une hypoglycémie ».

Protéines : Matériau de construction des muscles. Protéines animales : viandes, œufs, poissons.. Protéines végétales : dans les céréales et les légumineuses principalement. En m’excusant par avance auprès de mes amis végétariens et à tous les amoureux des animaux (et j’en fais partie !), l’assimilation des protéines végétales est moins efficace que celle des protéines animales.

Lipides : Les graisses. Comme dans tous les films d’action, il y a les gentils et les méchants. Les méchants ce sont les graisses saturées qui se stockent sur nos fesses et nos bidons : (graisses animales, fritures, fromages gras, sauces des fast food etc.. )
Et les gentils, ce sont les graisses insaturées. Huiles végétales, les noix, noisettes, amandes, la noix de coco, l’avocat etc.. Ces lipides insaturées sont indispensables à l’organisme, ils nous aident à rester en bonne santé et même à perdre du poids, il en faut à chaque repas.

Mes choix

No lactose

J’ai supprimé de ma routine alimentaire le lactose. Non pas par allergie, mais par choix. Les conséquences nocives du lactose sur notre système digestif faisant de plus en plus d’émules dans le milieu scientifique, j’ai décidé de tester une alimentation sans lactose. Résultat : un meilleur confort digestif indéniable. J’ai donc décidé de continuer.

No gluten

Pareil pour le gluten. Il semblerait que les modifications génétiques qui ont fait naître le blé moderne aient complétement dénaturé ce produit, qui se retrouve être aujourd’hui une espèce de monstruosité génétique. J’ai testé sans. Résultat : moins de fatigue et une meilleure digestion également. Adopté.

 

Journée « off » ou “social day”

J’ai fait le choix de suivre une alimentation « stricte » 6 jours par semaine. Un jour par semaine, on se permets de vivre dans le « monde des autres », avec de la junk food , un apéro, ou n’importe quoi qui nous permet de profiter de nos amis ou de notre famille sans restriction.

Cette journée off, ou plutôt ce « social day », a plusieurs utilités. Il me permets de faire plaisir à mes proches qui peuvent partager leur cuisine ou leur fast food préféré avec moi, mais aussi de « relâcher la pression ».

Quand on commence un processus d’épuration de l’alimentation, on garde la tentation de manger de la malbouffe, et elle nous nargue toute la semaine ! Alors une fois par semaine, on se lâche et ça fait du bien. Ça permet de mieux apprécier le retour à la vraie nourriture pour la semaine qui suit.

Au fil des semaines, les envies de malbouffe s’atténuent et le plaisir à en manger aussi. C’est là qu’on réalise qu’on a vraiment passé un cap. Les repas off se transforment alors en bons plats ou desserts faits maison, une bonne bouteille de vin etc.

Je profite de mes repas off pour manger du gluten et du lactose, pour ne pas finir par me sur-sensibiliser à leurs effets. Un peu comme un vaccin, qui n’est autre que le virus à petite dose..

BIO c’est mieux que pas BIO

Je sais bien que ce n’est pas la panacée, et que le plus sain serait de faire pousser soi-même les fruits et légumes et de manger les œufs et la viande de notre propre élevage, mais pour ma part ce n’est pas possible, alors j’essaye de privilégier au maximum le bio pour les fruits, les légumes et les œufs, et la viande d’élevage de qualité. C’est toujours mieux que les fruits et légumes du circuit « classique » et les poulets élevés en batterie.

Consommer local

Parce que je préfère soutenir les petits producteurs locaux

Consommer de saison

La nature sait quoi nous donner à chaque saison, il suffit de savoir l’écouter.

Mes autres choix

Je suis ce que je mange, alors voilà ce que je ne suis pas. Voici ce que je ne mange pas (en dehors de mes repas off) :

  • Le sucre raffiné (pâtisseries, sodas, )
  • Les graisses saturées (graisses animales, fritures etc. )
  • L’alcool
  • La Junk Food (Pizza, Burgers et assimilés … )
  • Les plats cuisinés industriels
  • Les compléments alimentaires et autres substituts de repas
  • Le gluten (pâtes, pain, et tout ce qui est fait à base de blé)
  • Le lactose (lait, fromages, crème fraîche..)

Ma journée d’être humain en bonne santé avec un corps qui ne fuit pas devant les miroirs

Matin

A jeun : ½ citron pressé bio

Puis,

Une source de glucides à diffusion progressive  (féculents), une protéine, une source de lipides et un fruit

Mon petit déj préféré : mes crêpes à la farine de sarrasin

Si je me lève tôt et que 5 heures ou plus séparent mon petit déj de mon repas de midi, je mange mon fruit en collation

 

Midi

Une protéine. Souvent une viande blanche, parce que peu grasse et digeste. Je limite la viande rouge à une fois par semaine, car il semblerait que sa consommation excessive aurait des effets négatifs sur les intestins et le côlon. De temps en temps je mange du foie, pour sa richesse en Fer.

Un sucre lent : Le riz par exemple

Un légume

Une bonne graisse : huile végétale en assaisonnement par exemple

Mon repas de midi préféré : Poulet curry coco + mélange de 3 riz + petite portion de courgettes.

(Quoi? Un repas sans pain et sans dessert??? Oui oui, on arrive à en survivre je vous assure !)

 

Collation dans l’après-midi

Une protéine

Un fruit

Une source de bonnes graisses

Ma collation préférée : 2 tranches de jambon (à la coupe) + 1 fruit de saison + 5/6 noisettes

 

Repas du soir

Une protéine : viande blanche ou poisson selon ce que j’ai mangé le midi

Un légume cuit ou une salade de crudités assaisonnée à l’huile végétale. (huile d’olive ou huile de noix, de colza etc.)

+ un petit carré de chocolat à 90% de cacao

Mon repas du soir préféré : Filet de Flétan avec salade mâche + roquette + oignons nouveaux et huile de noisette.

Tiens, quand on mange sainement, on voit des abdos apparaître! “Ouais mais tu fais des abdos tous les jours?” non. “Tu prends de la whey?” non. “Des brûleurs de graisse?” non. “Ah bon.”  😉

Voilà mes amis, j’ai mis mon assiette à nue, elle n’a désormais plus aucun secret pour vous !

Yohan

26 avril 2015

0Réponses sur Mon alimentation engagée"

© FitBooty Challenge 2016 - CGV